Conditions d’admission

Les conditions d’admission pour faire garder votre chien ou votre chat dans notre pension Les P’tits Lihou.
La pension est fermée dimanche et jours fériés.

Conditions d’admission pour la garde de chiens

La carte d’identification de l’animal et le carnet de vaccination sont obligatoires.

  • La pension se réserve le droit d’attribuer le tarif journalier selon la catégorie de l’animal, dans « pension chien » ou « pension gros chien ».
  • L’animal doit être identifiable, soit par un tatouage, soit par une puce. Nous remettre le document l’attestant.
  • Pour les chiens, le vaccin les protégeant contre la toux du chenil est demandé. Le chien doit être vacciné depuis plus de 15 jours et moins d’un an contre les maladies suivantes : carré, hépatite, leptospirose, parvovirose.
  • Les animaux doivent être vermifugés et traités contre les puces.
  • Nos clients s’engagent à nous communiquer dans le contrat les risques que peuvent présenter leurs chiens 
dans tous les domaines, notamment caractériels et physiologiques.
  • Les clients doivent nous communiquer leur adresse de déplacement (ou celle d’un correspondant) afin de 
nous donner la possibilité de les contacter en cas de problèmes avec leurs chiens.

Conditions financières

  • Pour tout nouveau client, un acompte de 60 € sera demandé, en cas de désistement, cet acompte reste acquis à titre de dédommagement.
  • Pour tout nouveau client la première réservation est de 3 jours minimum.
  • La pension accepte uniquement les chèques et les espèces.
  • Le montant de la pension doit être réglé intégralement le jour de l’admission. Les séjours écourtés restent dus, ils ne sont pas remboursables.
  • Pour les clients habituels, toute journée commencée est due quelle que soit l’heure d’arrivée, la journée du départ n’est pas comptabilisée.
  • Tout acte vétérinaire est à la charge du propriétaire de l’animal.
  • Des suppléments peuvent êtres facturés au propriétaire de l’animal (soins, médicaments, aliments spécifiques, 
déplacements, etc. …).
  • Pour les pensions longues durées, le règlement s’effectue chaque début de mois.

Conditions particulières

Nous nous réservons le droit de refuser la garde d’un animal, dans les cas suivant :

  • L’animal n’est pas identifié par sa carte d’identité.
  • Son état de santé ne permet pas son admission, ses vaccins ne sont pas à jour.
  • Les femelles en chaleur ne peuvent pas être admises.

Le propriétaire de l’animal en garde autorise les responsables de l’établissement à prendre toutes les dispositions requises en cas d’urgence et vous leur donnez la permission d’accepter toute intervention médicale d’urgence.

Dans le cas d’une urgence et après consultation du vétérinaire, un appel vous sera passé. Néanmoins en cas de non-réponse de votre part, les dispositions nécessaires au bien-être de l’animal seront effectuées. Les frais vétérinaires restent à la charge du propriétaire.

En cas de décès de l’animal, il pourra être pratiqué, au frais du propriétaire, une autopsie pour déterminer les causes du décès.

Dans les cas suivants : torsions d’estomac, crise cardiaque, stress consécutif à l’éloignement, maladies liées à un état physiologique déficient, etc… La pension ne peut être tenue pour responsable du décès ou du mauvais état de l’animal.

En cas de détérioration d’un box ou du matériel mis à la disposition de l’animal, il sera réclamé un supplément à la pension.

Nous acceptons les objets personnels (tapis, jouets…) mais déclinons toute responsabilité en cas de dégradation.

Retard

Dans l’hypothèse où l’animal ne peut être repris de l’établissement à la date prévue, le propriétaire doit nous en avertir immédiatement par téléphone et régler le montant correspondant à la durée de prolongation du séjour, faute de quoi il y aurait présomption d’abandon.

Au-delà de huit jours et sans information de la part du propriétaire, une plainte pour abandon volontaire sera déposée à l’encontre de ce dernier auprès du procureur de la République.

Le chien est considéré comme ayant été abandonné par son maître :
 S’il n’a pas été retiré de la pension 15 jours après la date de départ prévue dans le contrat.

Dans le cas d’abandon de l’animal, la pension peut alors en disposer librement.

Pour toute contestation le tribunal compétent sera celui dont dépend le siège social de la pension.

Conditions d’admission pour la garde de chats

La carte d’identification de l’animal et le carnet de vaccination sont obligatoires.

  • L’animal doit être identifiable, soit par un tatouage, soit par une puce. Nous remettre le document l’attestant.
  • Le chat doit être vacciné depuis plus de 15 jours et moins d’un an contre les maladies suivantes : typhus, coryza, leucose. Il doit être traité contre les puces depuis moins d’un mois et contre les vers depuis moins de six mois. La pension décline toute responsabilité en cas d’infestation.
  • Certaines maladies peuvent être présentes des mois, voire des années dans l’organisme d’un chat sans se manifester, et un évènement stressant (tel que la mise en pension) peut déclencher l’apparition des symptômes. C’est le cas entre autres, de la péritonite infectieuse féline, du FIV, de la teigne, de certaines formes chronique du coryza, d’insuffisance rénale et d’hépatite. La pension ne pourra être tenue pour responsable de l’apparition de ces maladies.
  • En confiant son animal à la pension, le client accepte les risques inhérents à la vie en collectivité féline, comme les contaminations par des maladies pour lesquelles il n’existe en France aucun vaccin (teigne, FIV, …) ou par le coryza dont le vaccin n’est pas efficace sur toutes les souches de virus.
  • Nos clients s’engagent à nous communiquer dans le contrat les risques que peuvent présenter leurs chats 
dans tous les domaines, notamment caractériels et physiologiques.
  • Les clients doivent nous communiquer leur adresse de déplacement (ou celle d’un correspondant) afin de 
nous donner la possibilité de les contacter en cas de problèmes avec leurs chats.

Conditions financières

  • Pour tout nouveau client, un acompte de 60 € sera demandé, en cas de désistement, cet acompte reste acquis à titre de dédommagement.
  • Pour tout nouveau client la première réservation est de 4 jours minimum.
  • La pension accepte uniquement les chèques et les espèces.
  • Le montant de la pension doit être réglé intégralement le jour de l’admission. Les séjours écourtés restent dus, ils ne sont pas remboursables.
  • Pour les clients habituels, toute journée commencée est due quelle que soit l’heure d’arrivée, la journée du départ n’est pas comptabilisée.
  • Tout acte vétérinaire est à la charge du propriétaire de l’animal, quel que soit le diagnostic du vétérinaire.
  • Des suppléments peuvent êtres facturés au propriétaire de l’animal (soins, médicaments, aliments spécifiques, 
déplacements, etc. …).
  • Pour les pensions longues durées, le règlement s’effectue chaque début de mois.

Conditions particulières

La pension se réserve le droit de refuser de prendre en garde un chat agressif, ou porteur connu de maladie contagieuse, ou non vacciné, non identifié, non castré ou non stérilisé.

La pension décline toute responsabilité en cas d’amaigrissement ou de déshydratation d’un chat ne se laissant pas approcher ou manipuler. La pension est seule juge de la difficulté d’approcher et de manipuler l’animal.

Pour tout traitement médical, celui-ci est appliqué sous réserve de bonne volonté du chat et donne lieux à un supplément de prix. La pension ne pourra être tenue pour responsable si le chat ne se laisse pas manipuler pour recevoir son traitement. La pension se réserve le droit de refuser un animal nécessitant des soins lourds.

Le propriétaire de l’animal en garde autorise les responsables de l’établissement à prendre toutes les dispositions requises en cas d’urgence et vous leur donnez la permission d’accepter toute intervention médicale d’urgence.

Dans le cas d’une urgence et après consultation du vétérinaire, un appel vous sera passé. Néanmoins en cas de non-réponse de votre part, les dispositions nécessaires au bien-être de l’animal seront effectuées. Les frais vétérinaires restent à la charge du propriétaire.

Nous nous engageons :

  • A faire visiter, en cas de maladie, l’animal par le vétérinaire attaché à la pension Les P’tits Lihou.
  • En cas de décès, à faire pratiquer une autopsie (au frais du propriétaire du chat) afin d’en déterminer la cause.

Retard

Dans l’hypothèse où l’animal ne peut être repris de l’établissement à la date prévue, le propriétaire doit nous en avertir immédiatement par téléphone et régler le montant correspondant à la durée de prolongation du séjour, faute de quoi il y aurait présomption d’abandon.

Au-delà de huit jours et sans information de la part du propriétaire, une plainte pour abandon volontaire sera déposée à l’encontre de ce dernier auprès du procureur de la République

Le chat est considéré comme ayant été abandonné par son maître :
 S’il n’a pas été retiré de la pension 15 jours après la date de départ prévue dans le contrat.

Dans le cas d’abandon de l’animal, la pension peut alors en disposer librement.

Pour toute contestation le tribunal compétent sera celui dont dépend le siège social de la pension.

En raison des mesures sanitaires, toute visite (arrivée ou départ) se fera sur rendez-vous exclusivement, merci de votre compréhension. Prendre rendez-vous